Portail des Humanités Environnementales

Appel à communication « Les transitions dans l’histoire de l’énergie : état des lieux et nouvelles perspectives » 13 mai 2017

Dimanche 25 juin 2017 - Edison, Sala azionisti - Foro Buonaparte 31
Milan, Italie (20121)


Appel à communication « Les transitions dans l’histoire de l’énergie : état des lieux et nouvelles perspectives »
Les candidatures pourront être envoyées jusqu’au 25 juin 2017.

La transition est aujourd’hui un paradigme dominant dans l’énoncé des politiques publiques et des stratégies privées liées à l’énergie. Acteurs publics, entreprises, associations, mais aussi chercheurs s'inscrivent chaque jour davantage dans l'horizon d'une transition énergétique à mener et à penser comme une transformation graduelle des moyens de production et des usages. Dans ce contexte, les historiens sont interpelés sur la question des transitions énergétiques passées : y a-t-il eu des transitions énergétiques dans le passé, et si oui que nous apprennent-elles qui pourrait être utile au présent ? Face à cette question et aux premières réponses apportées, s’en pose immédiatement une autre : les historiens ne sont-ils pas, comme l’ensemble des acteurs, victimes de la plasticité de cette notion, parlant tous de transition sans y mettre le même contenu ? Cet objet a-t-il seulement un sens du point de vue de l’histoire ?
Le colloque « Les transitions dans l’histoire de l’énergie » entend dresser un état des lieux et interroger les perspectives sur la recherche historique en matière de transition énergétique. Dans quelles directions sont allées les recherches sur la ou les transitions énergétiques, depuis l’ouvrage magistral Technique et civilisation (1934; 1950 pour la traduction française) de Lewis Mumford, qui assignait déjà un rôle majeur à la production et à l'utilisation de l'énergie pour définir trois phases de rapport de l'homme à la machine ? Que reste-t-il à connaître du passé des transitions énergétiques ? Peut-on se contenter de ce paradigme ou convient-il de le dépasser ?
Le colloque portera une attention particulière à la question des archives, matière première des historiens. Dans quelle mesure et de quelle manière la perspective actuelle de la transition rejailli-t-elle sur les archives et la politique d’archivage des entreprises du secteur énergétique notamment ? Les professionnels concernés sont encouragés à participer à cette réflexion fondamentale pour l'avenir de l’histoire des transitions énergétiques.
Le colloque permettra de préparer un numéro spécial de la Revue d'histoire de l'énergie.

Les candidats devront envoyer un titre, un résumé de leur présentation accompagné d'un cv d'une page maximum aux deux adresses suivantes : giovanni.paoloni@uniroma1.it et comite.histoire.electricite@gmail.com
Langues acceptées : italien, français, anglais.

Voir l'appel dans son intégralité sur Calenda