Portail des Humanités Environnementales

Les services écosystémiques 10 juin 2012

Ecole thématique sur les services écosystémiques. Du 10 au 14 juin 2013, le CNRS et l’INRA coorganisent une école thématique sur la notion de services écosystémiques fortement inspirée des principes de l’écologie politique.

Les services écosystémiques
La notion de service écosystémique s’est imposée comme une notion-clef de la gouvernance environnementale pouvant conduire à redéfinir les rapports hommes / milieux. Il s’agit, selon une rhétorique maintenant bien rodée, de reconnaître les multiples « bénéfices que l’homme tire des écosystèmes » afin de permettre leur prise en compte dans la décision politique et économique. Née de la convergence entre les travaux d’économistes et d’écologues soucieux de mettre en évidence l’interdépendance entre le fonctionnement des écosystèmes et le « bien-être humain », la notion de services écosystémiques a été institutionnalisée au travers du Millennium ecosystem assesment (MEA) en 2005 et connaît depuis un succès impressionnant. Elle interpelle les scientifiques de différentes disciplines à la fois par son histoire et son utilisation actuelle. Elle peut en effet être classée dans la catégorie des concepts frontière qui, développés par des scientifiques, ont été traduits dans le milieu de la gouvernance environnementale sous forme de dispositifs. En retour, les scientifiques sont appelés à se saisir de cette notion pour proposer des outils d’évaluation de l’état des écosystèmes en termes de services, pour quantifier la valeur de ces services, etc. Les débats qui continuent à entourer la notion de services écosystémiques et les classifications de services situent cette notion dans le registre de l’incertitude. Or cela n’est pas du tout pris en charge par la définition officielle des services écosystémiques, qui tend à occulter les tensions et controverses scientifiques concernant son objet, son périmètre de validité, etc. Elle doit donc être appréhendée, appréciée et discutée par différentes disciplines. C’est dans cet esprit que cette école thématique s’inscrit. Les services écosystémiques constituent, en effet, un outil conceptuel à forte dimension interdisciplinaire, se situant à la croisée de l’économie, de l’environnement et des sociétés et se présentant comme un excellent catalyseur de débat. L’objectif de cette école, qui privilégiera une vision critique de la notion de services écosystémiques en favorisant l’interdisciplinarité, est de donner aux participants des bases conceptuelles solides pour une utilisation éclairée de cette notion.

Voir notamment: http://www.politicalecology.fr/animation_scientifique/actualites/ecole_thematique_services_ecosystemiques
Actualité précédente : Penser l'écologie politique en France
Actualité suivante : L’approche political ecology