Portail des Humanités Environnementales

L'inappropriabilité de la terre 6 novembre 2013

Yves Charles Zarka, L'inappropriabilité de la terre. Principe d'une refondation philosophique, Paris, Armand Colin, 2013, coll. "Emergences", 96 p.

L'inappropriabilité de la terre
La Terre est dans un état critique. Surexploitée, spoliée, sa finitude est niée par l’appropriation productiviste qui domine notre temps et qui accroît les inégalités au sein des sociétés et entre les parties du monde. La Terre n’est pas simplement le globe terrestre, elle est aussi et fondamentalement le monde habitable. En la détruisant continuellement, l’homme s’autodétruit. Il devient urgent de nous reprendre si l’humanité souhaite rester libre de son destin et transmettre un monde habitable aux générations futures.
Beaucoup de choses ont été dites ou écrites sur les autres développements possibles, mais il manquait un principe susceptible de rendre compte du sens philosophique du tournant que nous devons prendre.
Tel est l’enjeu de ce livre qui entend repenser, par le concept d’inappropriabilité, notre être dans son rapport aux autres, à l’humanité et au monde vivant. Cette refondation repose sur trois piliers (cosmopolitique, politique et éthique) et vient revisiter la manière dont nous vivons et agissons, individuellement et collectivement. Elle doit, au final, permettre de surmonter le nihilisme contemporain et restaurer l’espoir en un avenir qui ne soit pas hanté par le spectre de la catastrophe.
Publié ici: http://www.armand-colin.com/livre/347335/l-inapropriabilite-de-la-terre.php
Actualité précédente : Ethiques de la nature
Actualité suivante : Journée mondiale de la philosophie